Accueil
 
Balades entomologiques
Balades ornithologiques
Balades botaniques
Balades microscopiques
 
Ce site/Contact
Références/
Liens

Evolutions

Ce site

Ce site :

Ce site est réalisé de la manière la plus simple. Le temps n'est pas aux fioritures qui font perdre ... du temps, au visiteur. Le moins possible de choses qui bougent pour rien sinon distraire le regard. Une police de caractère lisible, pas besoin du moindre "plug in" Flash ou autre. Bien qu'amateur d'images en 3D, la conception graphique s'oriente vers des pages résolument plates et sans effet 3D, mieux vaut des pages homogènes avec une certaine cohérence que des images 3D qui viennent donner du relief de manière anarchique.
Le contenu d'abord avec une grande sobriété graphique dans un premier temps, voici les choix qui ont dicté ma conduite au cours de l'élaboration de ces pages. Merci de m'indiquer votre point de vue.

L'éditeur utilisé est DreamWeaver 2.0, donné gracieusement en son temps par la revue PC Expert que je remercie encore pour ce cadeau.

Les images :

Les images proviennent :

  • pour la majorité de ma webcam USB Philips ToUCam 740 Pro . Le logiciel AstroSnap (dévoyé de son usage de base) permet de détecter des changements dans l'image afin de prendre des séries de clichés. Cela permet de perdre moins de temps à attendre qu'une abeille veuille bien venir ou sortir si toutefois elle n'a pas décidé de faire des travaux de terrassement ou la sieste ;o).
    Plus d'explications sur le système employé.
  • pour quelques autres (d'abord toutes celles de RG) de mon appareil photo Minolta X700 muni la plupart du temps de son objectif Tamron 90mm Macro (acheté d'occasion en second déclic) ou alors Tamron 80-210mm et secondé souvent d'un flash Minolta Auto 132 PX (second déclic) au bout d'un cordon et tenu à la main à proximité de l'objectif. L'exposition au flash est donc contrôlée par l'appareil photo et si ce n'est pas à la hauteur des nouvelles configurations multi flash avec fill in et tout le reste, je suis satisfait de son usage. Je ne prétend pas non plus faire de la photo d'art avec les insectes, même si je serais content que mes photos soient en plus ... belles. Je fais pour le mieux pour montrer ce que je désire.
  • "progrès" oblige, il m'arrive d'emprunter un appareil numérique , de 2M de pixels, pour faire de la photo à usage rapide, mais il est d'ancienne génération et ne permet pas de faire de la photo vraiment rapprochée.
  • (2005/2006) "progrès" toujours, je viens de faire l'acquisition d'un appareil photo numérique vénérable (datant de 2001), qui fût en son temps un appareil haut de gamme, et qui conserve toute la verdeur de sa jeunesse avec ses 5M de pixels. L'adjonction d'une lentille lui permet de faire de la macro de manière honorable.
  • La disponibilité d'un camescope numérique m'a permis de filmer mon copain RG, ce qui est plus vivant que la photo mais prend énormément plus de place sur un disque dûr et forcément sur internet. Les vidéos ne seront donc pas disponibles mais j'en ai extrait quelques images fixes que je n'ai pas pu faire avec l'appareil photo ou la webcam (qui à l'époque n'était pas en fonction).

Les usages de ces différents instruments sont complémentaires car les images issues de la webcam sont de faible définition (640x480 maximum) et seulement utilisables sur ces pages. Elles présentent en outre l'inconvénient de présenter une faible profondeur de champ, l'objectif ne possédant pas de diaphragme réglable.

Celles issues de mon appareil photo argentique et digitalisées ensuite ont tous les pixels voulus et même beaucoup plus pour des pages destinées à l'internet mais par contre, certains clichés n'auraient pas été possibles avec le temps que je consacre (trop important certain(e)s diront) déjà à cette activité. ;o)

Les images provenant de l'appareil numérique ont suffisament de définition pour faire des tirages 10x15cm. Le principal attrait allie celui d'un appareil autonome et du numérique par la rapidité du transfert des images dans l'ordinateur.

Enfin la finalité du camescope n'est pas l'image fixe, toutefois on peut extraire de certaines scènes les images importantes et alors la définition est du même ordre que celle d'une webcam. Le principal intérêt du caméscope est sa portabilité, le fait qu'il possède un objectif digne de ce nom avec un diaphragme ce qui lui permet de travailler dans des conditions de lumière bien plus larges. Toutefois, du fait que nous faisons de la vidéo, les images sont formées de deux trames de définition moitié (en nombre de lignes). S'il y a mouvement entre les deux trames, cela se verra forcément et les lignes verticales mouvantes d'une image seront hachées. Nous sommes alors obligés de n'utiliser qu'une trame, qui n'aura pas toute la définition souhaitée.

Copyright :

Toutes les photos de ce site sont de l'auteur et sont libres d'emploi pourvu que vous indiquiez la source ( Didier Roustide - http://balades.naturalistes.free.fr )

Evolution :

Ce site sera en perpétuelle évolution car je n'ai pas l'intention d'arrêter de sitôt mes balades naturalistes. ;o))

4 novembre 2003
dernière modif - 10 janvier 2006

Ce site