Accueil
 
Balades entomologiques

Osmies

Autres hyméno

Balades ornithologiques
Balades botaniques
Balades microscopiques
 
Ce site/Contact
Références/
Liens
Evolutions
Les Andrènes
Les Andrenas récoltent le pollen grace aux poils très denses de leurs pattes postérieures.
Elles nichent toutes dans le sol.

Trois de leurs représentantes apparaissent en Avril dans nos jardins et sont aisément identifiables. Si l'on remarque un monticule de terre dans la pelouse ou entre les plate-bandes, on a probablement affaire à l'une d'entre elles.

Une quatrième apparait au printemps sur Bryonia sp., Andrena florea
Andrena cineraria

Andrena florea


Andrena florea

Andrena fulva est la première abeille solitaire terrassière aperçue dans le jardin cette année. Une bande de terre dénudée, découverte par l'élagage important de l'arbuste voisin est le terrain choisi pour élire domicile. Il n'est pas possible de la confondre avec une autre abeille tellement sa robe est caractéristique. Le dos de son thorax et de son abdomen sont recouverts d'une toison rousse du plus bel effet.
Andrena fulva est la cible d'une abeille coucou : Nomada sp. dont mon manuel de référence ne parle pas. Il me reste à déterminer de quelle espèce il s'agit éxactement.


Andrena fulva
(Bretagne - Thorigné - Avril 2003)
Andrena fulva sur groseiller
(Bretagne - Thorigné - 2005)
Andrena fulva sur groseiller
(Bretagne - Thorigné - 2005)

Cette belle abeille noire et blanche fréquente les mêmes lieux que Colletes cunicularius et on les trouve en même temps, affairées à approvisionner leurs nids.
Sa livrée est caractéristique et on pourrait seulement la confondre (si l'on ne regarde pas de trop près) avec Andrena vaga qui ne possède pas de bande de poil noirs sur le thorax.
Andrena cineraria à l'entrée de son nid
(Berry - Issoudun - Avril 2003)
Andrena cineraria
Andrena cineraria sur fleurs de miosotis
(Bretagne - Thorigné - Avril 1999)
Andrena cineraria
(Bretagne - Cesson Sévigné - 14 Mars 2007) Sony-DSC707
Andrena cineraria sur fleur de Pissenlit
(Bretagne - Thorigné - Mai 2003)
   
Cette petite abeille côtoie les deux autres dans le même jardin, à la même époque.
Plus petite, elle est aussi discrète. Sa robe caractéristique, notament la collerette de poils roux derrière la tête (ainsi que l'indique mon guide de terrain) ne laisse pas de doute sur son identification, de même que la touffe de poils roux sur le dernier tergite (non visible sur la photo).
Andrena haemorrhoa
(Berry - Issoudun - Avril 2003)
Andrena florea
Bryonia dioica
Bryonia dioica (fleur mâle)
(Berry - Issoudun (36) - juin 2009)Sony-DSC707
Andrena florea est une petite andrène qui butine sur Bryonia sp. On peut donc la voir pendant la période de floraison de cette plante (très toxique).

 
Andrena florea femelle
Andrena florea femelle butinant sur Bryonia dioica.
(Berry - Issoudun (36) - juin 2009)Sony-DSC707

Je n'ai pas trouvé les nids de cette abeille qui niche en terre.
Elle est répendue dans toute l'europe.
Malgrès qu'il soit indiqué dans mon guide de terrain qu'elle est présente dès que l'on trouve de la Bryone en fleurs, cela n'a pas été systhématique pour mon cas mais je l'ai quand même trouvée en Bretagne et dans le Berry assez facilement.
Le mâle se nourri sur le même plan de Bryone ce qui facilite la rencontre des deux sexes.
Quand il ne se restaure pas il patrouille donc à la recherche des femelles qui ne manquent pas de butiner.
Andrena florea mâle
Andrena florea mâle se nourrissant sur Bryonia dioica.
(Berry - Issoudun (36) - juin 2009)Sony-DSC707

création 9 octobre 2003
mise à jour 9 janvier 2006
dernière mise à jour 19 février 2011
Les Andrènes