Accueil
 
Balades entomologiques
Balades ornithologiques
Balades botaniques
Balades microscopiques
 
Ce site/Contact
Références/
Liens
Evolution
 
Bêtisier - Plantes Carnivores

 

Les plantes carnivores sont tellement fascinantes qu'elle doivent tenir leurs promesses. Montrer des plantes sans proies est mal venu. Nos auteurs et photographes d'ouvrages sur les plantes carnivores semblent céder à ce syndrome et nous montrent des images improbables ou même truquées. (avec mes propres plantes que je nourris parfois et qui capturent elles même le reste du temps, je vois bien ce qu'elles sont capables ou non de capturer)
Je me suis permis gentiment de donner mon avis sur certaines photos en précisant celles qui me semblent être une simulation (l'insecte déjà mort a été posé sur la plante), d'autres très improbables (quand les forces respectives de la plante et de la proie sont trop disproportionnées), ou alors simplement improbables quand la rencontre d'un insecte et une plante cultivée l'est vraiment (improbable).
Suite a la discussion que j'ai lancée sur LA liste de diffusion sur les plantes carnivores je rectifie certaines affirmations en rajoutant un qualificatif possible sous certaines images auparavant jugées différemment.

Note : tout ceci n'enlève rien aux qualités de l'ouvrage (d'ailleurs, je les apprécie tous) et aux conseils donnés à l'intérieur.

Le monde fabuleux des plantes carnivores.
Jean Jacques Labat
Numéro spécial de la revue "l'ami des jardins".

Portion d'image de la couverture
page 3 et page 18
Il n'y a aucun poil glanduleux recourbé sur le chrysope. Le chrysope est desséché. Il n'est pas mort sur cette plante.
Simulation
D'autant plus que ...
Curieux, le même chrysope sur une plante différente. C'est donc un sujet qui a servi à plusieurs photos et qui n'est pas davantage mort ni prisonnier de cette plante (différente de la précédente, les poils glanduleux sont aussi long que l'insecte).
Simulation
La fourmi est d'une taille disproportionnée par rapport aux poils glanduleux. Une grassette capture habituellement des insectes minuscules, qui s'engluent dans le mucus sécrété par les poils eux même très petits.
La fourmi n'a probablement pas péri sur cette feuille.
Très improbable.
page 48

 

Nature et culture des plantes carnivores
Michel Baffray, Françoise Brice, Philippe Danton, Jean-Paul Tournier
Edisud
ISBN 2-85744-416-8
1989
format : 22,5 x 23,8 cm, 178 pages

Couverture et page 33
Page 38

Il est vraiment improbable qu'une libellule (en l'occurrence une "demoiselle") vienne se poser dans un piège de Dionée. Cet insecte habituellement se pose sur des tiges verticales à proximité de l'eau. Par ailleurs, cet insecte a des réflexe largement à la hauteur de la vitesse de fermeture d'un piège de Dionée. Enfin une demoiselle chasse à vue des insectes volants et n'est donc rien venue chercher dans cette Dionée. Je considère cette prise sans intervention du photographe comme improbable.

Que la Drosera capensis ait capturé une mouche sur laquelle la feuille s'est enroulée, il n'y a pas de doutes. Maintenant la mouche morte posée sur la feuille fait vraiment désordre. Elle n'a rien à faire ici.
Simulation.

 

Les Plantes Carnivores - Des pièges au détour de l'image
Michel Baffray, Françoise Brice, Philippe Danton
Nathan
ISBN 2.09.290137.0
1992
format : 29,4 x 25 cm, 164 pages

Couverture et page 66
Page 80

Comment imaginer qu'un xylocope, une grosse abeille bien robuste, puisse :
1- se laisser retenir
2- venir butiner une feuille de dionée !!! (investigations en cours)
(Très improbable)

Quand on sait avec quelle circonspection une araignée sauteuse progresse, on a beaucoup de mal à imaginer qu'elle puisse sauter comme cela en plein milieu d'une feuille de droséra rotundifolia.
Improbable
 

Encore une fois comment imaginer qu'une Anthidie, (abeille solitaire) vienne butiner dans une feuille de dionée ?
Je n'ai pour l'instant rien constaté de tel.
(investigation en cours)
(Improbable)

 
Comment choisir et cultiver vos plantes carnivores.
Marcel Lecouflé
Bordas
ISBN 2-04-018457-0
1989
format 21,5 x 27,5 cm, 144 pages
Mais comment une araignée ressemblant à une tégénaire qui fait sa toile en nappe dans les coins et recoins a bien pu venir se promener sur des feuilles de droséra, et en plus ne pas parvenir à s'en dépêtrer ?
Improbable
 
Pour consulter le groupe en ligne, accédez à : http://fr.groups.yahoo.com/group/plantes_carnivores/

1 mars 2004

Bêtisier - Plantes Carnivores